Lorsque que nous recevons un appel pour un dépannage informatique ou le diagnostic d’un ordinateur, nous devons rapidement identifier et comprendre la panne qui cause l’instabilité de l’ordinateur. Afin que vous compreniez notre méthodologie de travail, nous avons décidé de vous faire partager cette expérience à travers cet article.

Le diagnotic et le dialogue : la phase élémentaire pour déceler une panne informatique

Dès lors que la personne souhaite nous exposer son problème d’ordinateur, il est important pour nous de connaître la source du problème. Le plus souvent, le dysfonctionnement d’un ordinateur arrive à la suite d’une dite « mauvaise manipulation ».

Après la mauvaise manipulation, on retrouve toutes les pannes liées aux différents virus et nuisibles informatiques qui détériorent la partie logicielle de votre ordinateur.

En troisième position, on fait face à des problématiques matérielles. En effet, cette partie matériel également appelée « Hardware » dans la langue de Shakespeare vieillit et est parfois victime de surchauffe.

Pour remonter à l’origine du problème informatique il nous faut donc privilégier le dialogue avec l’utilisateur ou l’internaute pour récolter un maximum d’informations. En quelque sorte, nous revêtons notre casquette de Sherlock Holms.

Voici le genre de questions que n’importe quel professionnel de l’informatique est susceptible de vous poser :

  • Avez-vous subit des perturbations magnétiques dans votre village avant la panne de votre PC ?
  • Depuis quand possédez-vous cet ordinateur ?
  • Avez-vous déjà formaté votre machine ?
  • Avez-vous un onduleur ?
  • Avez-vous effectué des sauvegardes de vos données sur un disque dur ou autre support externe ?

Certes ces questions peuvent être quelques peu ennuyants aux premiers abords mais il s’agit bien là d’accélérer l’identification de la panne pour un travail rapide et efficace.

Pour faire simple nous procédons de manière similaire à un garagiste qui souhaiterait résoudre un problème d’injecteur ou de pompe à eau défaillante.

La deuxième étape : la réalisation d’une batterie de tests pour corroborer notre diagnostic

Une fois avoir récolté le maximum d’informations sur les éventuels dysfonctionnements, vient alors le moment où nous devons catégoriser la panne.

On distingue les pannes de matériel dites « sèches » comme par exemple une alimentation électrique qui tomberait en panne à la suite d’un violent orage aux pannes dites cette-fois « aléatoire » qui demandent des investigations plus poussées.

Un exemple des plus parlants est l’exemple du fameux message d’erreur qui intervient en pleine rédaction d’un rapport de stage ou de l’impression d’un rapport de stage. Il est à l’origine de bien des colères et des pleurs …

Cela-étant, la pire des pannes pour nous professionnels de l’informatique est le fameux « écran bleu » ou plus communément appelé « blue screen ». Au même titre que pour les utilisateurs, il est bien souvent synonyme d’un calvaire sans noms.

Pour cet exemple concret, généralement, il s’agit d’une panne de carte mère, autrement dit la carte maîtresse de l’ordinateur qui présente des composants défectueux.

L’ouverture de l’unité centrale avec un coup d’œil minutieux nous suffit habituellement à identifier des composants désolidarisés de son ensemble mais il peut arriver aussi qu’il faille chercher de longues heures pour identifier le facteur bloquant.

Pour des pannes plus discrètes et aléatoires, nous disposons d’outils capables de nous donner la certitude que certains périphériques sont défectueux.

La dernière étape: remplacer les éléments impactés et former l’utilisateur

Dépannage pc Beaujolais

Après avoir identifié très précisément la panne, nous procédons au remplacement des éléments matériels ou logiciels impactés.

Une de nos priorités après avoir suivi ce cheminement est de former l’utilisateur et de l’accompagner dans l’adoption de son nouveau matériel.

Au cas où le problème serait lié à une mauvaise manipulation, ce qui nous tient à cœur, c’est de vous donner les conseils essentiels qui vous permettront de vous prémunir de ce genre de désagrément la foi suivante.

En tant que professionnel, nous réalisons des dépannages régulièrement mais nous devons reconnaître que la fierté d’exercer ce métier réside dans le fait qu’il faut en permanence se remettre en question et s’adapter à l’évolution rapide des outils informatiques.

L’équipe Burotic-DS